L' endroit













Comme j'entends, entends ce que j'attends
Une quiétude que les mains aimables auront tissée autour de la peine
L'arrivée au bercail des idées assagies
Laissant au monde sa bave et son envie
Un point d’atterrissage au cœur de l'essai
Mûri, mûri au long cours
Dans les soutes de ma  patience

Je sais cet abouti
De tant d'heures peut-être la fin
Résonnant depuis si longtemps
Au timbre de l'importance
Le dérisoire est ailleurs
Ici les vides sont faits, ici, seule la présence
De celui qui a vu en moi et encore me veut
Prise au fil de l'âge et amusée

J'y suis sans hésiter
Maintenant sans hésiter
Après avoir pesé l’évidence
Une entrave qui ne cèdera jamais à la morsure du temps
Qui me retient liée à mon vieux vœu sacré
La teneur incorruptible d'un tel attachement
L'unique. L'indomptable






Avril 2016