Suspension











Une déchirure sur la toile des destins
Pas regarder à droite
Plus qu'à l'avant. Ni moins
Elle attend sans bouger le signe, le claquement de doigt des appels
Où une fois dans l'éternité, l'autre viendrait donner son courage
Prendre entre les phalanges ses pastels et les mêler
La dire, la dire

Un blanc sur les lignes ombrées de lettres
Une attente à peine viscérale, plutôt tranquille
Comme une baie ouverte sur de longues possibilités
Des coups du sort, des sonneries surprenantes
Quelque chose qui la place
À sa place
Et  elle approuverait

Un manque à savoir
Que faire de soi pour soi
L'annuaire est lourd des occasions possibles
Sans frénésie
Et le doigt ne pointe que vers l'indécis
Du dessein

Demain, dit-elle
Demain
Et le jour s'en va et elle ne vient pas
Là où on l'attendrait
Parce qu'elle ne la sait pas
La douce attraction des fuites vers l'au-delà








Mars 2016